Comment bien quitter son ex ?

Comment bien quitter son ex ?

Amour ne rime plus guère avec toujours. Les relations amoureuses ressemblent de plus en plus à des CDD, des contrats à durée déterminée. Les couples ne semblent plus accepter la routine de la vie à deux, la diminution de la libido comme la moindre frustration. Ils se séduisent, s’aiment, s’installent dans une relation avant de rompre et de recommencer une nouvelle relation. Mais comment faire pour que ces séparations si fréquentes ne virent pas au drame et n’abîment pas les personnalités de chacun et chacune ? Comment se lancer dans une nouvelle histoire d’amour sans refaire les erreurs du passé ? Un livre aussi pratique que sensible, « Se libérer de ses ex » ambitionne d’aider à vivre plus sereinement les ruptures. A partir de très nombreux témoignages, la journaliste française Laurence Ostolaza et le docteur en psychologie Saverio Tomasella explorent le pourquoi du comment de nos relations, de ses difficultés et impasses. Ils donnent mille conseils pratiques pour rompre et entamer une nouvelle relation avec, autant que faire se peut, distance et sérénité comme pour se protéger d’anciens partenaires toxiques, éviter les harcèlements ou les emprises morales, si ce n’est les violences physiques.

Pourquoi les ruptures sont-elles si nombreuses aujourd’hui ?

Notre société est devenue intolérante à toutes les frustrations. Elle est dans le caprice du bonheur. Les couples n’hésitent plus à rompre et casser une relation pour se lancer très vite dans une nouvelle histoire d’amour alors qu’auparavant, ils pensaient stabilité, constance, famille. Je crois aussi que l’indépendance économique des femmes augmente le nombre des séparations. Elles ne subissent plus et ne sont plus dans la contrainte. Quand cela ne va plus, elles n’hésitent plus à partir.

Le bonheur est un caprice !?

Oui ! Nombre de divorces pourraient être évités si avant de se séparer, les couples avaient cherché à communiquer, entamer une thérapie pour résoudre leurs problèmes ou si les deux partenaires avaient fait leur autocritique. Les hommes souvent sont peu enclins à se remettre en question et à voir quelles erreurs ils ont pu commettre. Une rupture, ce n’est jamais seulement la faute de l’autre.

Le sexe joue dans la rupture ?

Sûrement ! Il y a aujourd’hui un diktat du sexe et une exigence très forte de jouissance. On confond sexe et bonheur. Il y a une quête adolescente du plaisir sexuel. Quand il n’y a plus de sexualité, beaucoup de couples pensent que la relation se vide. Mais le désir ralentit obligatoirement et se transforme avec les années. On le croit acquis pour toujours mais il faut le travailler, se montrer disponible pour qu’il continue d’exister.

Cette rupture si fréquente, vous donnez de nombreux conseils pour l’éviter comme pour bien la gérer. Si vous deviez en donner un seul.

J’insisterais sur le discernement ! Bien des séparations trouvent leur origine dans le fait qu’on a manqué de discernement au début de la relation. On a été aveugle sur ce que l’autre était réellement, on s’est laissé emporter par le désir et l’inconscient. On a été alors plus amoureux de l’amour que de l’autre. On a projeté sur l’autre son idéal amoureux sans voir qui il était vraiment. Et pour cela, il faut se baser sur les actes et les comportements et non sur les paroles. Les actes ne trompent pas !

De même avant de commencer une nouvelle relation, vous préconisez de prendre son temps.

Le temps est important car il permet de faire le deuil de la relation précédente et de se dégager de son emprise. Se concentrer sur le boulot ou les enfants ou les passions personnelles permet aussi de se centrer sur autre chose que l’amour et se recentrer pour commencer dans la sérénité une nouvelle relation avec une nouvelle personne.

Vous soulignez l’importance d’une nouvelle personne. Mieux vaudrait éviter de renouer avec un ex.

On peut être dans une nouvelle relation positive avec un ou une ex mais c’est difficile et rare. Souvent si on a quitté la personne, c’est qu’il y avait de bonnes raisons. La rupture n’est pas due au hasard. Se tourner vers le passé est souvent une façon de se rassurer et de ne pas affronter l’inconnu qui fait peur. De plus il y a de fortes chances pour que les problèmes, les défauts de l’autre qui ont causé la rupture soient toujours présents.

Se libérer de ses ex est paru aux éditions Odile Jacob, 187 p. , 19,90 euros

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :