Sexe: quelle est la bonne fréquence?

Combien de rapports sexuels faut-il avoir par semaine pour faire vivre son couple?

Faut-il s’aimer tous les jours? Une fois par semaine? Plusieurs fois par semaine? Tous les mois? Quelle est la bonne fréquence pour entretenir l’amour et se sentir heureux? La question hante bien des couples qui s’inquiètent de voir leurs rapports sexuels diminuer avec les années tant il est vrai que les nuits torrides des débuts ont naturellement tendance à se raréfier. L’autre perd progressivement de son mystère et de son attrait. L’envie de l’embrasser, le caresser, l’aimer physiquement se calme après généralement deux années. Et le quotidien reprend ses droits avec sa cohorte de problèmes. Les freins à l’amour sont aussi nombreux que variés: les ennuis financiers, les longues journées au travail, le stress, les disputes, les sorties avec les copains, les soucis avec les enfants quand ce ne sont pas les réseaux sociaux ou même les animaux de compagnie.

Les rapports quotidiens des premiers temps deviennent souvent hebdomadaires. Différentes études menées sur les continents américains et européens auprès de dizaines de milliers de personnes montrent que les couples installés font l’amour environ une fois par semaine. Doivent-ils s’en inquiéter et associer ce tempo à un éloignement mutuel, un mal-être du couple, des infidélités? Pas forcément si on en croit l’étude menée en 2015 aux États-Unis auprès de 30.000 personnes par Amy Muise, psychologue de l’Université de Toronto Mississauga qui confirme ce tempo d’un rapport hebdomadaire et affirme que les couples en sont parfaitement satisfaits et ce quels que soient l’âge ou même l’ancienneté de la relation! Mieux encore, elle montre que le sentiment de bonheur n’augmente pas avec une fréquence plus élevée: les couples ne se sentent pas significativement plus heureux s’ils ont plus d’un rapport par semaine. Par contre s’ils passent sous ce tempo, ils se sentent moins épanouis. Et la psy de conclure qu’«il est important de maintenir une connexion intime avec son partenaire mais qu’il n’est pas besoin d’avoir un rapport sexuel chaque jour du moment que vous maintenez cette connexion».

Voilà sans doute de quoi rassurer les couples inquiets du rythme de croisière qu’a pris leur vie sexuelle. On ajoutera que la fréquence n’est pas «le» critère pour juger de la satisfaction sexuelle d’un couple. Il l’est d’autant moins que souvent avec le temps, la qualité remplace la quantité. En effet si l’excitation diminue au fil des ans, le plaisir par contre augmente car les partenaires se connaissent mieux et savent ce que l’autre aime et ce qui le fait jouir. Pas de stress donc si vous vous sentez heureux de vous retrouver peu fréquemment. Certains peuvent savoir une relation sexuelle par semaine mais en savourant le moment érotique, en se consacrant totalement à l’autre, en changeant les scripts sexuels et en se montrant inventifs quand d’autres le font très souvent mais de façon aussi expéditive que convenue et ennuyeuse. Chacun couple se choisit son propre tempo. Reste à ce que les deux partenaires soient d’accord sur la fréquence de leurs amours…

Joëlle Smets.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :