Libido: êtes-vous du soir ou du matin?

 

Souvent dans les couples, les désirs ne se vivent pas au même moment…

Les uns préfèrent s’aimer le matin, histoire de bien commencer la journée, de s’offrir grâce au plaisir un shoot d’endorphines et d’ocytocine qui engendrent bien-être et détente. Les autres aiment mieux le soir pour finir en beauté la journée et parfaire une soirée agréable.

Et si ces préférences sont des plus individuelles, elles sont cependant influencées par le sexe. Si l’on en croit l’enquête menée en 2015 auprès de 2.300 personnes par la marque de sex-toys Lovehoney, les femmes seraient plutôt du soir et les hommes plutôt du matin. Plus précisément, le désir des femmes augmente tout au long de la journée pour atteindre son apogée vers 23 heures. Elles sont 25% à préférer ce moment pour rencontrer l’autre, ce qui n’est pas trop surprenant tant le désir féminin est lié au contexte émotionnel et a besoin de temps pour monter. Mais on suppose cependant que ce créneau de 23 heures préféré par les femmes ne suit pas 8 heures de boulot, les pleurs des marmots et les mille et une tâches domestiques. Quant aux hommes, ils sont au contraire 28% à choisir l’horaire 6-9 heures du matin comme idéal pour un moment de plaisir. Un désir sans doute lié à l’érection matinale. Les différences de tempo – toujours selon cette enquête anglaise – sont connues de 68% des femmes et de 63% des hommes qui ont fréquenté une personne dont la libido était différente de la leur.

Mais que faire quand les désirs ne sont pas synchronisés? Au début d’une relation amoureuse, ces différences de tempo existent peu tant la passion est là mais après deux-trois ans, elles peuvent éloigner les partenaires du couple et engendrer des tensions. Pour les dépasser, point de formule magique mais du dialogue. Il convient avant tout de parler. Lors d’un moment où chacun est bien, on se retrouve pour dire à l’autre quand et comment monte le désir, ce qu’on aime et aime moins. On se parle et on s’écoute pour prendre en compte les envies de l’autre car vivre à deux, c’est forcément faire des concessions. Peut-être peut-on trouver un moment du week-end qui convient à tous les deux? Lors d’une grasse matinée? Après le déjeuner du dimanche matin? Lors d’une sieste, quand les enfants dorment ou sont partis à une activité? Peut-être si on n’est pas du soir, peut-on se préparer pendant la journée à faire l’amour? Et demander à l’autre d’aider à faire monter le désir? Peut-être si on n’est pas du matin, peut-on demander à l’autre de prendre le temps de nous éveiller par des caresses? Mais les désirs peuvent s’accorder pour peu que le couple en ait envie et qu’il communique.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :