Un jeu de piste pas comme les autres !

Idée numéro 3 : « Aujourd’hui tu déniches une cabine photomaton. Tu photographies une partie de ton corps qui reste habituellement cachée et tu colles la photo ici dans notre carnet »… Idée numéro 18 : « Oh ! tu es occupé(e) ? Allons laisse-moi te détendre un peu. Une petite gâterie… Mais ne t’arrête pas de travailler, corriger, cuisiner, téléphoner. » Idée 29 : Faire les courses ensemble, parcourir les rayons et choisir 7 aliments solides liquides ou gluants dont on aimerait couvrir le corps avant de les manger ou les lécher à même la peau

Sucrées, salées, naturalistes, cinématographiques, littéraires, téléphoniques, dénudées, légèrement exhibitionnistes ou sado-masochistes : les 52 idées que nous proposent Delphine Van Ermengem et Xavier Deutsch sont fantaisistes et fantasmagoriques, multiples et variées. Mais quel que soit leur style, toutes sont destinées à pimenter le quotidien des amoureux.

« Beaucoup de personnes viennent dans ma boutique Coté cœur car elles cherchent à raviver leur désir », explique Delphine qui depuis quelques années tient une boutique de « délicatesse sensuelle. « Je me suis rendu compte qu’elles se tournaient vers des jeux de société ou des chéquiers amoureux remplis de « bons pour » qu’on arrache et donne à l’autre, Mais je trouvais que ce qui était proposé était peu varié et pas très ludique. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de faire ce carnet. J’ai demandé à Xavier Deutsch, le compagnon d’une grande amie, de m’aider à l’écrire. »

« L’idée de ce Carnet m’amusait et me permettait de contribuer à créer de nouvelles petites étincelles dans les univers érotiques de nos lectrices et lecteurs », explique Xavier Deutsch. « Je pense que pas mal de couples ne demandent pas mieux que de se voir proposer de nouvelles idées, et de recevoir une sorte d’« autorisation », de légitimation. C’est écrit dans un livre ? alors on peut le faire. »

Edition numérique des abonnés

Grâce à la plume du prix Rossel, les mille et une idées sont devenues aussi ludiques que joliment écrites. Mais on ne se contente pas pourtant de les lire. Pratiquement, le couple se partage le carnet. L’un le passe à l’autre en lui disant le numéro du fantasme qu’il voudrait vivre. L’autre reçoit cette demande, la réalise s’il est d’accord et repasse le carnet à l’autre au moment où il le désire et dans le lieu qu’il veut. « Certains fantasmes ne peuvent être pratiqués qu’une seule fois, d’autres de façon illimitée. Chacun décide où quand et comment il faut s’amuser », explique Delphine.

De quoi pimenter le quotidien amoureux et le rendre plus comme le dit Xavier Deutsch, « plus vaste et plus joyeux, plus inventif, surtout ».

Les carnets de bord sont vendus dans la boutique Côté Cœur, rue des Wallons 8 à Louvain-La-Neuve. Tél 010/68.99.48

https://www.cotecoeur.be/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :