Une huile pour soutenir l’excitation

En vente depuis 5 ans en Amérique du nord, l’huile sèche Zestra est désormais disponible en Belgique pour aider les femmes en manque de désir.

Un viagra féminin ! Combien de firmes pharmaceutiques et de laboratoires universitaires ne s’efforcent-ils pas de trouver « le » produit miracle qui pourra soutenir le désir féminin qui si souvent faiblit. Aux États-Unis, le groupe Sprout Pharmaceuticals s’est lancé dans la recherche et a déjà mis au point le médicament Flibansérine commercialisé sous le nom d’Addiy. Mais l’efficacité de ce qui au départ était un antidépresseur est faible et ses effets secondaires plutôt nombreux, parmi lesquels somnolence, nausées et étourdissements. Le groupe Sprout n’est pas le seul à travailler dans le domaine. Citons encore la société américaine Trimel qui finalise un gel nasal à base de testostérone ou le labo Palatin Technologies qui étudie une autre molécule prometteuse, la brémélanotide. De côté-ci de l’Atlantique, on s’acharne aussi à trouver le précieux remède. Ainsi à Liège, le laboratoire du professeur Julie Bakker compte sur la molécule kisspeptine pour réveiller la libido féminine.

Un mélange d’extraits végétaux testé cliniquement

En attendant ces médicaments – Addiy n’est pas encore commercialisé en Europe –, depuis quelques semaines, le laboratoire Densmore propose un produit naturel pour soutenir le désir et l’excitation des femmes. Garanti sans hormones, ni produits chimiques ou parabène, le Zestra est composé d’extraits de Bourrache, Onagre, Angélique et Forskohlii, autant de végétaux qui sont connus pour augmenter la circulation sanguine et la sensibilité locale. Après 4-5 minutes déjà, vous ressentez en effet une réelle sensation de chaleur et de picotement qui facilite le plaisir. En fait le produit provoque localement les réactions physiologiques de l’excitation et du désir. Encore faut-il que le psychisme suive mais la femme qui fait la démarche d’acheter et d’utiliser un tel produit – Zestra est en vente libre – n’est-elle pas désireuse d’améliorer sa vie sexuelle ? Il est vrai aussi que les gestes nécessaires pour appliquer le produit – gestes que l’on fait seul ou à deux – préparent au plaisir. Il faut poser la solution sur le clitoris, les grandes et les petites lèvres et la faire pénétrer par des massages doux.

Zestra pourrait ainsi aider les femmes qui sont à la recherche de bien-être sexuel alors qu’elles vivent une épreuve : une déprime, un gros stress, un coup de blues après une naissance, une maladie chronique, un traitement cancéreux ou une ménopause difficile. Par ailleurs nombreuses sont les femmes qui l’ont déjà essayé. Aux États-Unis et au Canada où il est commercialisé depuis 5 ans, il compterait à ce jour plus de 5 millions d’utilisatrices. De plus, son succès populaire est corroboré par deux études scientifiques publiées dans le sérieux Journal of Sex & Marital Therapy qui ont prouvé son action ainsi que sa sécurité d’utilisation. Menées auprès de 276 patientes, elles ont établi que Zestra avait permis une amélioration de la satisfaction sexuelle chez 2 femmes sur trois ainsi qu’une amélioration du désir et de l’excitation sexuels féminins et ce quel que soit l’âge. Seules 14 % des femmes se sont déclarées incommodées par les effets de Zestra mais le pourcentage est habituel pour les produits à application locale.

Une huile à intégrer dans une approche globale de l’intimité

Bien sûr, Zestra aussi efficace soit-il, n’est pas le produit miracle. Y en a-t-il seulement un ? Pour faire renaître le désir et le plaisir, il faut aussi prendre du temps pour soi, apprendre à se détendre et dépasser tout ce qui mine la libido, les ennuis au boulot, les disputes de couple, les différends, les problèmes d’argent, les enfants, les tensions avec les belles familles, les tâches ménagères, le stress, la fatigue sans oublier les problèmes de santé et l’image millénaire d’une femme madone pure et parfaite. Apprendre à dépasser ces tracas est essentiel, tout comme refaire une activité sportive. Marcher, courir, aller à un cours de yoga ou autre permet de se mettre en harmonie avec son corps. « Toute médication est la bienvenue de par son action physiologique mais aussi parce qu’elle permet d’ouvrir le dialogue et de tester la motivation profonde de la patiente », explique la Professeure Christine Reynaert, psychiatre et sexologue, chef de service à la Clinique universitaire de Mont-Godinne. « Un produit peut couper l’anxiété de performance mais toute prescription est insuffisante lorsque que des facteurs psycho-relationnels importants se greffent au problème ou lorsque le symptôme masque des troubles psychologiques ou relationnels. Sachons donc présenter le Zestra non comme une solution magique mais comme un traitement adjuvant, voire un objet transitionnel à intégrer dans la dynamique de tendresse, d’intimité et de complicité du couple. »

Joëlle Smets.

pack-texte-1

Zestra® est uniquement disponible en vente directe sur le site www.zestra.fr au prix de 12,99€ la boîte de 3 sachets de 0.8 mL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :