Laurence Bibot: «Il est absurde de promettre la fidélité»

390590_1

Talentueuse, audacieuse, drôle, créative, provocatrice, belle et libre : Laurence Bibot cumule bien des talents. Après ses spectacles seule en scène et ses chroniques radios, elle signe « Croisière Coconuts », sa première pièce de théâtre écrite pour 6 comédiens. Il y est question de voyage de rêve comme d’imposture et d’amour. Mais pour l’heure, devant un coca light du bar du TTO, elle accepte d’évoquer l’intime.

678e306d394656ac2450673b96539351

Humour et sexe font-ils bon ménage ?

Le sexe fait partie des tabous que les humoristes font sauter. Et pour s’affirmer dans ce domaine, beaucoup de femmes se sentent obligées de parler cul. Certaines filles pensent même qu’il faut passer par la vulgarité pour être adoubées et prises au sérieux. Mais cette stratégie n’est pas forcément payante car être impudique n’est pas toujours efficace.

La sexualité est-elle essentielle à un couple ?

J’ai longtemps cru qu’elle l’était mais je ne le pense plus. il y a autant de gestions de la sexualité que d’individus. Certains couples âgés peuvent vivre ensemble et être heureux sans avoir de rapports sexuels. Ils parlent de la tendresse qui les unit. Mais la sexualité des personnes âgées est un sujet qui me met mal à l’aise car je projette des images mentales qui me troublent. Le sujet est encore tabou.

Quelle éducation avez-vous reçue à ce sujet ?

Mes parents qui appartiennent à la bonne bourgeoisie de province avaient intégré la révolution des années soixante et n’étaient pas prudes. Ils abordaient les questions sexuelles quand nous le demandions. À chacun des enfants, ils avaient donné un livre adapté à son âge expliquant la sexualité. Évidemment j’allais voir les livres des plus grands pour voir ce qu’ils montraient.

Ado, comment cela se passait avec les garçons ?

Ce fut un enfer. Quand un mec me draguait, je ne savais pas comment réagir. J’étais sur la défensive et très mal l’aise avec le concept de séduction. À 14-15 ans quand j’allais en boîte de nuit, j’étais en panique et il fallait parfois que je m’en aille. Après je regrettais.

Qu’est-ce qui à vos yeux, rend un homme séduisant ?

Me faire rire, me faire réfléchir, me faire rêver. La liste est longue…

Quels sont les liens entre le sexe et l’amour ?

Je ne sais pas bien car j’aime la même personne depuis près de 30 ans. Je crois que je ne suis pas capable de séparer les deux. Si j’ai envie de coucher, mon imaginaire se met en route et mon fantasme est plutôt romantique. Mais je suis une femme et nous somme éduquées à considérer comme négatif le sexe sans amour. Je ne crois pas que cela soit pareil chez les hommes, même s’ils sont plus sentimentaux que ce qu’on dit. Mais si je ne sépare pas le sexe de l’amour, je ne trouve pas qu’il soit grave de faire l’amour avec une personne dont on n’est pas amoureux.

La fidélité est-elle importante ?

C’est une question très délicate et à laquelle il est difficile de répondre. Une infidélité n’est pas l’autre : tromper une fois n’est pas la même chose que tromper tout le temps. L’infidélité peut blesser et bousiller un couple. Mais la fidélité met une pression très forte sur le couple. Je me souviens quand j’ai rencontré Marka, je lui ai expliqué que me tromper n’était pas une cause de rupture. Peut-être ai-je dit cela par stratégie, pour que nous ayons moins envie de le faire. Mais il est absurde de promettre la fidélité, surtout que nous vivons de plus en plus longtemps. Il faut du respect pour l’autre mais de la fidélité… Notre société en fait trop autour de cela.

L’âge ne fait pas peur ?

Il n’est pas effrayant et puis quand tu découvres que tu baises mieux à 40 qu’à 30, cela peut aider. Qu’est-ce que cela sera à 80 ? Je suis partie pour de très beaux futurs !

Dans certains sketchs et chroniques, vous n’hésitez pas à parler de femmes comme de belles salopes !

Avant l’affaire des « harcèlements », je défendais cette expression, convaincue que les femmes doivent assumer leur côté salope et ne pas jouer aux oies blanches, ni se mettre dans la posture du modèle de vertu. Nous sommes parfois ambiguës, hypocrites et manipulatrices, ce qui bien entendu ne justifie en rien les actes de harcèlement dont un nombre hallucinant de femmes a été victime. Leurs témoignages sont indispensables et j’espère qu’ils seront salutaires pour les victimes. Mais après l’indignation, il faut tirer des leçons : l’éducation, la transmission et surtout le dialogue doivent être ininterrompus avec nos amis les hommes, il ne faut pas les exclure du débat !

croisiere-coconut

Croisière Coconuts se joue jusqu’au 7 janvier au TTO Théâtre, 396-398 Galeries de la Toison d’or ? Bruxelles. Tél 02/510.0.510. www.ttotheatre.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :