Le sida en augmentation chez les quinquas belges

En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, Espace Seniors tire la sonnette d’alarme et souligne que les infections sexuellement transmissibles sont en recrudescence chez les 50+.

Quel parent ne met-il pas en garde ses ados contre le sida ? Etonnamment ces mêmes adultes semblent avoir oublié qu’eux-mêmes peuvent être touchés par le virus s’ils ont des rapports sexuels non protégés. En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, l’association Espace seniors souligne même que les plus de 50 ans représentent la seule tranche d’âge où l’on observe une augmentation de l’infection au VIH ! Entre 2007 et 2016, la proportion de personnes de plus de 50 ans diagnostiquées séropositives a augmenté de 8%. En 2016 en Belgique, parmi les nouvelles personnes infectées au VIH, on ne comptait pas moins de 21% de 50+.

 

Syphilis et Gonorrhée touchent aussi les seniors

 

Les quinquas et seniors sont également touchés par d’autres IST, Infections Sexuellement Transmissibles. En 2015, la syphilis a contaminé 141 femmes dont 31,92% ont plus de 50 ans et 761 hommes dont 22, 73% sont quinquagénaires et plus. Plus généralement, cette IST autrefois surnommée la grande simulatrice en raison des symptômes très divers qu’elle génère et qui peuvent faire croire à d’autres problèmes de santé,  est en augmentation. En Belgique, le nombre de personnes infectées par la syphilis a même été multiplié par dix au cours de ces dernières années et ce malgré les campagnes d’information et de prévention. Entre 2003 et 2015, le nombre rapporté de diagnostics de syphilis est passé de 46 en 2002 à 906 en 2015. La syphilis se soigne par des injections de pénicilline

 

La gonorrhée qui est vulgairement appelée « chaude pisse »- atteint elle aussi les plus de 50 ans. En 2015, elle touchait 351 femmes dont 7,7% ont plus de 50 ans et 943 hommes dont 9,75 % appartiennent à cette tranche d’âge. La gonorrhée est, on le rappelle, une IST d’origine bactérienne qui est dans ses premiers développements sans symptôme, entraînant plus tard des pharyngites et des inflammations des organes génitaux et du rectum quand ce ne sont pas des problèmes de grossesse, stérilité. Heureusement, elle  se soigne par la prise d’antibiotiques.

Des quinquas plus actifs sexuellement

VIH, Syphilis et Gonorrhée touchent de nombreux hommes et femmes de plus de cinquante ans. Et ce problème n’a rien d’étonnant. Les quinquas et seniors ont une sexualité beaucoup plus active qu’auparavant. La sexualité ne s’arrête pas à 50 ans ! Ni même à 60 ou 70 ans. Pas moins de 53 % des 65-74 ans ont encore une activité sexuelle régulière et 26 % des 75-85 ans ont au moins un rapport sexuel dans l’année, si l’on en croit une étude de 2007 publiée dans le New England Journal of Medicine, menée auprès de 3.000 personnes âgées de 57 à 85 ans). Les seniors s’aiment et se masturbent ; la même étude confirmait que près de 50 % des hommes et 25 % des femmes continuent d’avoir des plaisirs solitaires.

« Nous constatons au quotidien combien les personnes âgées de plus de 50 ans ne se rendent pas compte qu’elles aussi peuvent être concernées par les IST », explique Sandrine Cesaretti, responsable des projets liés à la sexualité chez Espace Seniors. « Pour elles, ces maladies sexuelles touchent les jeunes. Ou les drogués. Ou les homosexuels. De même les professionnels de la santé ne pensent pas toujours à interroger les seniors sur leur vie intime même quand celles-ci commencent une nouvelle relation. Des témoignages existent pourtant de sexagénaires qui en ayant des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire ont été infectés par le sida. Les 50+ sont même la seule tranche d’âge chez qui l’infection au VIH augmente ! Le problème est tel que nous allons publier l’année prochaine une brochure pour sensibiliser cette population à la problématique des IST. »

Espace seniors conseille dès lors de se protéger et de se faire dépister s’il y a un risque.  Le traitement permet de se soigner et d’éviter de contaminer les autres.

 

 

Pour connaître le centre de dépistage le plus proche :

Plate-Forme Prévention Sida

02/733.72.99 – http://preventionsida.org/

Pour plus d’informations :

Espace Seniors

02/515.02.73

http://www.espace-seniors.be

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :