Les conseils de Brigitte Lahaie pour réussir son couple

« Réussir son couple, c’est possible »… En ces temps où la majorité des couples finisse par mettre fin à leur amour – à Bruxelles, deux tiers des couples se séparent –, le titre du dernier ouvrage de Brigitte Lahaie tient presque de la provocation. Pourtant celle qui est aujourd’hui une spécialiste très médiatique des questions de couple et de sexualité est persuadée que l’ambition est réaliste pour peu que chacun y mette du sien et travaille à la qualité de la relation. Forte des confidences des milliers d’auditeurs qui ont écouté ses émissions sur et l’écoutent aujourd’hui sur Sud Radio, l’ancienne star du X donne mille et un conseils.

Vous croyez vraiment qu’on peut réussir son couple aujourd’hui ?

Je ne le crois pas, j’en suis certaine ! Les séparations s’expliquent par le fait que les gens pensent qu’ils peuvent toujours trouver mieux ailleurs. Et puis ils ne font pas d’effort pour dépasser les problèmes qui sont inhérents à la vie amoureuse.

Quelle serait la principale difficulté des couples actuels ?

J’explique toujours que le partenaire est le miroir sans concession de toutes nos zones d’ombre. Il peut être difficile d’accepter l’image qu’il nous renvoie de nous-même, surtout si on n’est pas en paix avec soi-même. Pour qu’un couple fonctionne, il faut d’abord que chacun soit lucide sur ce qu’il est.

Vous expliquez qu’une relation de couple se base sur 4 piliers, l’amour et le sexe, puis la famille, le matériel qui englobe les biens, le milieu social et le domaine professionnel et enfin les goûts, loisirs et passions. Le sexe et l’amour forment le premier pilier. Est-ce le plus important ?

Il est très important. On se met en couple car on est attiré par l’autre et qu’on éprouve des émotions amoureuses. Il est important de maintenir ce pilier et ne pas perdre ce qui a initié le couple.

Pourtant ces premières émotions amoureuses vont évoluer avec le temps, ce qui n’est pas toujours facile à accepter.

C’est exact. Avec le temps, la passion est remplacée par la tendresse amoureuse et charnelle. Mais beaucoup de personnes confondent la passion et l’amour. Quand vous vivez la passion, vous avez besoin de l’autre, vous avez envie de le découvrir et de le posséder. Ce sentiment des débuts est éveillé par l’autre et ne vient pas de vous. Avec le temps, il évolue, s’émousse. Mais ce n’est pas grave. C’est même normal. Cette évolution ne signifie pas que vous n’avez plus de désir ou que vous n’êtes plus amoureux. Ce n’est pas l’amour qui a disparu mais la passion. Quand on dit que l’amour dure trois ans, ce n’est pas exact ; c’est la passion qui dure trois ans. Celle-ci est remplacée ensuite par un désir d’avoir du plaisir et de la jouissance avec l’autre. Le désir doit venir de nous pour que l’amour perdure.

Vous ne séparez pas sexe et amour ?

Non, je ne les sépare pas car si vous le faites, vous pensez que le désir sexuel vient de l’autre alors qu’il vient de vous.

Vous donnez mille conseils pratiques dans cet ouvrage. D’où viennent-ils ? De votre expérience personnelle ? Des émissions radio ? De vos lectures ?

Ils proviennent tout à la fois de ce que j’ai vécu, entendu lors de mes émissions radios et approfondi. Ma riche expérience personnelle est un atout phénoménal car je ne suis pas gêné par ce que j’entends. J’ai une grande connaissance de la psychologie et de la sexualité et puis j’ai une longue expérience de terrain. Depuis 17 ans, j’écoute les auditeurs.

Vous donnez dix clés pour faire durer l’amour : le respect tu maintiendras, l’intimité tu instaureras, l’engagement tu construiras, la séduction tu continueras, le plaisir tu cultiveras, l’admiration tu entretiendras… L’un de ces préceptes est-il plus essentiel ?

Je ne pense pas… tous sont importants. Si une femme n’admire plus son compagnon, comment peut-elle s’offrir à lui ? Si vous n’avez pas de complicité, comment pouvez-vous vibrer au quotidien ? Mais peut-être le respect est-il plus essentiel. C’est le respect de l’autre mais aussi de soi. Beaucoup de femmes ne se respectent pas au début d’une relation et cèdent sur de nombreux points. Avec le temps quand elles veulent devenir plus autonomes, leur partenaire ne l’accepte pas…

Vous suggérez des règles pour que la sexualité dure au sein du couple. Se fixer des rendez-vous câlins, rester séduisante… L’intimité, cela se travaille ?

Bien sûr ! Il faut cultiver son intimité. Plus vous cultivez l’érotisme dans votre sexualité, moins vos rapports sexuels diminueront. Trop de personnes se laissent aller, tombent dans la routine qui tue tout. Ils doivent au contraire travailler au maintien de leur libido en entretenant le mystère, en continuant à séduire l’autre, en variant les plaisirs aussi.

Propos recueillis par Joëlle Smets.

reussir son couple

Réussir son couple, c’est possible est paru aux éditions la musardine, 215 p., 16 euros

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :