Rêves infidèles

shutterstock_520569397.jpg

 

La nuit a été torride… Vous avez dormi sagement à côté de la femme de votre vie mais vous vous réveillez excité et troublé par le rêve érotique que vous venez de vivre et d’autant plus perturbé que vous avez fait l’amour avec une belle jeune femme que vous croisez au boulot mais que vous connaissez à peine …. Vous ne savez pas comment interpréter ce rêve. Signifie-t-il que vous commencez à vous lasser de votre partenaire ? Que vous êtes tombé amoureux de cette jolie collègue ? Que vous êtes profondément infidèle malgré votre volonté de l’être?

Pas de panique ! Comme l’expliquent la sexologue Alexandra Hubin et la sexothérapeute Charlotte Creplet dans un petit livre Pense-t-on vraiment au sexe toutes les 7 secondes ? , pas moins de 80 % des hommes font des rêves érotiques qui mettent en scène dans 80% des cas une femme qui n’est pas la leur. Les deux spécialistes citent en effet l’étude chinoise « Lust , pornography and erotic dreams » faite en 2013 auprès de 306 étudiants qui a montré que leurs rêves érotiques mettaient en scène d’abord une copine de classe ou une vague connaissance, ensuite une parfaite inconnue ; leur copine n’arrivant qu’à la troisième place. Les femmes plus âgées semblent elles aussi peupler les rêves des étudiants chinois ; 1 sur 5 ayant rapporté avoir fait un songe érotique les mettant en scène.

Et que faisaient-ils avec ces belles inconnues ? Les participants à l’enquête rêvaient de coït bien plus que de baisers, aussi enflammés soient-ils. Ils faisaient en dormant ce qu’ils avaient l’habitude de pratiquer avec leur petite amie ou voyaient dans des films pornos. Ces rêves doivent-ils être considérés comme des adultères ? Pas vraiment selon les deux sexologues belges  qui concluent dans leur ouvrage  que « les hommes projettent peut-être le désir qu’ils ont de leur dulcinée sur quelqu’un d’autre. »  Et d’évoquer encore la tendance du cerveau à devenir hyper-associatif pendant le sommeil. Mais ces  rêves érotiques soulèvent une autre question : disent-ils l’envie réelle des hommes d’aimer ailleurs ? « Mais ces rêves érotiques soulèvent une autre question : disent-ils l’envie réelle des hommes d’aimer ailleurs ?  « Pour certains hommes, c’est peut-être la cas, » nous dit Alexandra Hubin. « Mais les rêves érotiques sont plutôt un signe de bonne santé sexuelle. Même si on trompe sa partenaire dans son rêve cela ne signifie pas qu’on souhaite passer à l’acte. Et à l’inverse, pas panique si on en n’a pas : on ne s’en souvient peut-être pas, comme la plupart de nos rêves. » De plus ces messieurs ne sont pas les seuls à faire des rêves érotiques. Quelque 70% des femmes en font également qui auraient le même contenu « infidèle » que les hommes.

 

Dans leur ouvrage, Pense-t-on vraiment au sexe toutes les 7 secondes, Alexandra Hubin et Charlotte Creplet abordent encore de nombreuses autres problématiques liées aux effets du sexe sur la santé, au  fonctionnement érotique des hommes et des femmes, aux fantasmes, pratiques. Elles traitent ces problématiques de façon aussi structurée et scientifique que ludique car elles les associent à 60 questions étonnantes.  On a droit ainsi à Faire le ménage empêche-t-il de faire l’amour ? Une femme qui gagne plus que son mari a-t-elle plus de chance d’être cocue ? Un plus petit zizi ferait-il un meilleur mari ? Le café réveillerait-il aussi l’érection ? Quant à la question qui donne son titre à l’ouvrage Pense-t-on vraiment au sexe toutes les 7 secondes ? Voici la réponse d’Alexandra Hubin et Charlotte Creplet  basée sur une étude américaine de 2012: «  non l’homme ne pense pas au sexe toutes les 7 secondes, bien loin de là. Sa moyenne se situe plutôt aux alentours des 20 fois par jour. Et celle de la femme, à 10. »

 

Pense-t-on vraiment au sexe toutes les 7 secondes est publié chez Mardaga, 140 p.,  14,90 euros.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :