Greffe de pénis: nouvel exploit de la chirurgie

L’Afrique du Sud vient de réussir une deuxième transplantation de ce type. Cette greffe a la particularité que les receveur et donneur n’ont pas la même couleur de peau.

L’équipe de l’Université Stellenbosch et de l’Hôpital Tygerberg en Afrique du Sud vient de réussir sa deuxième greffe de pénis. Trois ans après une première mondiale, l’équipe de spécialistes dirigée par le professeur André van der Merwe (photo) a rendu sa virilité à un homme de 40 ans qui avait perdu son pénis il y a 17 ans en raison de complications après une circoncision. L’opération a duré 9h30 et a ceci de particulier que le receveur n’a pas la même couleur de peau que le donneur. Mais ce problème devrait être résolu dans les prochains mois par un tatouage médical.

Cette transplantation est la troisième dans le monde et elle devrait elle aussi, ravir son bénéficiaire. Les deux hommes qui ont déjà bénéficié d’une greffe similaire se portent bien physiquement et psychologiquement. Ils ont tous les deux déclaré qu’ils avaient retrouvé une nouvelle vie; la greffe leur rendant les fonctions urinaires, sexuelles et reproductives.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :